Ces 6 vidéos d'1 min sont des alertes face aux préjugés sur la santé des femmes et des hommes, pour mieux prendre en compte le genre dans la médecine et la recherche. Attention aux clichés car… si l’on voit des différences entre les cerveaux des femmes et des hommes, on ne peut en déduire leur origine - innée ou acquise - en raison de la plasticité cérébrale.

Réalisation : Véronique Kleiner Crédits : Inserm/CNRS/Picta productions Disponible en version anglaise sous-titrée et non sous-titrée sur http://www.serimedis.inserm.fr/fr
Avec le soutien de : Inserm, CNRS, Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation, Université Paris-Diderot, Université Paris II et l’Institut universitaire de France.